«La capacité d’endetter le pays» est la seule certitude qu’offre ce gouvernement, estime Shakeel Mohamed. Le député travailliste se désole que le Budget 2017-2018 n’aborde pas des aspects fondamentaux à l’instar de l’économie.

Celle-ci est reléguée au «dernier plan», analyse Mohamed. Qui relève aussi une contradiction entre la création de 20 000 à 30 000 emplois annoncés par sir Anerood Jugnauth dans sa Vision 2030 et la baisse du taux de chômage à 6% d’ici trois ans, que souhaite Pravind Jugnauth.

De plus, cet exercice budgétaire ne contient «rien» pour la création d’emplois ni pour les jeunes diplômés, poursuit le chef de file des rouges au Parlement.

Au final, c’est un Budget «populiste» qui ne tiendra pas à moyen et long termes, selon le parlementaire PTr.