Follow Us On

Slider

Roshi Bhadain prend à contre-pied les dires de deux étrangers, repris dans la presse. Ces derniers allèguent que le ministre de la Bonne gouvernance les aurait empêchés de quitter le territoire mauricien. Le principal intéressé, lui, s’en défend. D’autant, déclare Bhadain, qu’il était en mission à Londres. Ces deux personnes, a indiqué le ministre, étaient concernées par l’enquête sur la Mauritius Duty Free Paradise. La publication de cet article aurait pu tout compromettre, a-t-il expliqué.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in News, Videos
[Vidéo] Près de Rs 100 millions de commissions pour Soornack sur les ventes hors taxes, selon Bhadain

En se penchant sur la Mauritius Duty Free Paradise, Roshi Bhadain a découvert quelque chose d’« extrêmement choquant ». Dufry, la compagnie...

Close