Follow Us On

Slider

La Federation of Hotels Taxi Associations en a assez. Les demandes d’éclaircissements des taxis d’hôtels quant à la venue d’Uber sont restées lettre morte auprès de la National Transport Authority (NTA). Or, des représentants de cette plateforme de réservation de chauffeurs ont rencontré des officiers du bureau du Premier ministre, de la NTA, des ministères du Transport et du Tourisme.

Il semble même que la rencontre a été fructueuse, fait comprendre le syndicat. Qui ne se réjouit pas du tout d’une telle tournure.

La FHTA a donc écrit aux ministres Anil Gayan et Nando Bodha pour leur faire part du mécontentement de ses membres. S’il y a encore silence radio dans deux semaines, des actions syndicales sont à prévoir.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Interview] Nando Bodha décrit les principaux piliers de la réforme électorale du gouvernement

Un Parlement qui accueillera un peu plus de 80 élus. Un Best Loser System qui garde son nom mais qui...

Close