La manifestation de la Federation Hotels Taxi Association (FHTA) contre la venue d’Uber à Maurice a réuni plus de 50 de ses membres ce jeudi, devant l’immeuble d’Air Mauritius, où se trouve le bureau du ministre du Tourisme, Anil Gayan, à Port-Louis.
Malgré l’assurance de Ken Arian, haut conseiller du Premier ministre, qu’Uber ne s’implantera pas à Maurice, la FHTA explique ne pas vouloir crier victoire trop tôt. Elle préfère recevoir une lettre formelle du gouvernement afin d’être certain que le géant américain ne posera pas ses valises à Maurice. 
Atma Shanto, négociateur de la FHTA, souhaite que le Premier ministre s’exprime sur ce dossier à l’Assemblée nationale la semaine prochaine.