Follow Us On

Slider

« C’est à SAJ de prouver qu’il n’y a pas corruption. » Kailash Trilochun en est convaincu : la passation de pouvoir entre sir Anerood Jugnauth et Pravind Jugnauth est contraire aux dispositions de la Prevention of Corruption Act. Et les deux hommes ont commis un délit.

Pour l’avocat, qui affirme agir au nom de la démocratie, un changement « aussi important » à la tête de l’Etat ne peut intervenir « sans retourner le pouvoir au peuple ».

Kailash Trilochun s’est donc rendu à l’Independent Commission against Corruption, ce matin, où il a porté plainte contre l’ancien et le nouveau Premiers ministres. Si rien n’en ressort, il compte initier une Private Prosecution.

Alors que d’autres contestataires, dont Rezistans ek Alternativ, envisagent de saisir la Cour suprême, Trilochun argue que la procédure prend trop de temps. Or, soutient-il, « justice delayed is justice denied ».

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] Yogida Sawmynaden passe le témoin à Stephan Toussaint

Sa priorité sera le sport mauricien, qu’il compte bien porté « aux étoiles ». Stephan Toussaint prend ses quartiers, aujourd’hui, au Citadelle...

Close