Follow Us On

Slider

L’homme semble avoir convaincu Paul Lam Shang Leen. Kailash Trilochun s’est expliqué devant la commission drogue sur ses visites en prison, entre 2009 et 2011, à des trafiquants de drogue. Dont des visites «en masse» à des détenus qui n’étaient pas tous ses clients.

L’avocat avance ainsi qu’il travaillait, à l’époque, sur une motion visant à apporter des amendements à la Dangerous Drugs Act portant notamment sur un système de rémission pour les détenus condamnés pour des délits de drogue. La rémission, insiste Trilochun, étant une arme pour encourager les détenus à bien se conduire.

Il fait également ressortir, lors de cette seconde audition, que les hommes de loi doivent aussi se tenir à carreau et respecter le code d’éthique qui gouverne la profession.

Compte rendu à suivre

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] Maurice plaide pour l’entrée en vigueur par palier du CECPA avec l’Inde

Maurice et l’Inde poursuivent leurs discussions sur le Comprehensive Economic Cooperation and Partnership Agreement devant lier les deux pays. Le troisième...

Close