Follow Us On

Slider

Il n’est pas encore certain qu’il y a bien un trésor dans une grotte aux abords du village de St François à Rodrigues. Pradeep Roopun a bien insisté sur ce point en répondant à Xavier Duval. Le leader de l’opposition voulait savoir si le «trésor n’a aucun intérêt pour le National Heritage Fund» car «rien n’a été fait» pour l’inscrire comme patrimoine national.

Le ministre des Arts et de la Culture a été très prudent, voire évasif parfois, dans ses réponses à la Private Notice Question de ce mardi 16 juillet. Evoquant les «nombreuses spéculations» et les «allégations» à ce sujet. Roopun ne s’est ainsi pas avancé lorsque le leader du PMSD a voulu savoir si, «peu importe ce que dit la loi», le gouvernement compte offrir à l’Assemblée régionale de Rodrigues la part dudit «trésor» qui lui reviendrait. «Nous agirons conformément à la loi», a répété le ministre à plusieurs reprises.

Il a aussi répété plus d’une fois sa réponse écrite. «Peu importe ma question, j’obtiens la même réponse», a fait ressortir un Xavier Duval irrité. Celui-ci s’est ainsi étonné que le ministère de Rodrigues n’ait informé l’ARR que le 11 juin, soit près d’un mois après la rencontre entre le ministre mentor et de Rodrigues avec Roger Doger de Spéville et Désiré Némorin, à l’origine de la découverte. D’autant plus, dit le chef des bleus, que deux commissaires rodriguais, Richard Payendee et Rose de Lima Edouard-Ravina, affirment avoir eu vent du trésor dans la presse.

Le ministre mentor sir Anerood Jugnauth en a parlé au Chef commissaire Serge Clair «en personne», a insisté Roopun, sans toutefois fournir de date quant à cette rencontre. Du reste, a-t-il poursuivi, le ministère s’est assuré de contacter tous ceux susceptibles d’être concernés par cette affaire, y compris le State Law Office.

Duval s’est inquiété que les lieux n’aient été sécurisés que ce mois-ci et que le trésor n’y est peut-être déjà plus. Mais aussi que le gouvernement n’ait pas jugé utile de déployer des caméras qui peuvent être pilotées à distance ou encore des détecteurs de métaux pour explorer la grotte. Roopun a, pour sa part, souligné que Rodrigues étant autonome, il revenait aux autorités de l’île d’agir lorsqu’informées. Et que le gouvernement central a finalement décidé de poster des éléments de la Special Mobile Force.

Roopun a aussi précisé que des archéologues seront sollicités au moment voulu. Qu’au besoin, le gouvernement sollicitera une assistance à l’international. Et qu’au besoin, le «trésor» sera inscrit au patrimoine national.

Ezra Jhuboo du Parti travailliste est, lui, intervenu en faisant remarquer que le ministère de Rodrigues s’intéresse à la manière dont le «trésor» sera départagé alors qu’il n’y a eu aucune enquête pour déterminer les circonstances de la découverte de ce qui serait un butin du pirate Olivier Levasseur, dit La Buse.

Il a dit

  • «Je ne sais pas quelle est l’expertise du commissaire». Pradeep Roopun a été cinglant, avant d’arrondir les angles avec une formule de politesse, à l’égard du commissaire de l’Environnement Richard Payendee. Celui-ci, cité par Xavier Duval, a indiqué ses craintes à l’express que le trésor ait peut-être déjà été «extirpé».
  • «You are a mess yourself». S’il ne se prive pas pour glisser çà et là quelques remarques acerbes à ses adversaires politiques, Xavier Duval souffre peu qu’on lui rende la pareille. Sa répartie à Roopun suivait une remarque du ministre à l’effet que le leader de l’opposition est confus sur ce dossier et sur ce qui a été fait jusqu’ici : «The mess is only in the mind of the leader of the opposition.»

Minister Roopun’s response to the PNQ on a pirate “treasure” discovered in Rodrigues by ION News on Scribd

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Actualités, Main sliders, Slider_Actu
[Un sportif, des valeurs] Patrice d’Avrincourt : La solidarité au sein du Club M a fait la différence lors des JIOI 1985

Perdre la finale de foot en 1985 aurait été une «une catastrophe nationale». Réserviste lors des Jeux des îles de...

Close