Y aura-t-il un coup d’accélérateur à divers projets d’infrastructures au niveau des collectivités ? Nando Bodha promet, en tout cas, de faire en sorte que « les procédures aillent vite ». Notamment en mettant en place des directives « précises ».

Avec ses collègues Showkutally Soodhun, Alain Wong et Anwar Husnoo, le ministre des Infrastructures publiques fait partie d’un comité interministériel mis sur pied l’année dernière, pour se pencher sur ce dossier. Des représentants de la Road Development Authority, du Central Electricity Board, de la Central Water Authority et de la Wastewater Management Authority y siègent également.

Les ministres ont rencontré, ce 16 septembre, les Parliamentary Private Secretaries. Cela afin de prendre note des projets prévus pour l’année financière 2016-2017, dont ceux jugés prioritaires. Il est question d’aménagements de drains et de trottoirs, de travaux routiers, de lumières de rue ou encore des espaces communs dans les collectivités, rurales ou urbaines.

Une standardisation des coûts et des techniques est aussi en chantier, affirme Nando Bodha, pour des travaux de même type qui sont entrepris par divers organismes.