Hors de question pour le ministre des administrations régionales d’endosser la responsabilité de la hausse des Trade Fees (patentes) que payent les commerçants et entreprises aux collectivités territoriales. Selon Hervé Aimée, ceux qui protestent contre les hausses conséquentes des Trade Fees devraient plutôt s’en prendre à leurs municipalités et district councils.