Les travaux se poursuivent pour sécuriser cette partie de la route Terre-Rouge/Verdun. Ainsi, des filets pare-éboulis ont été installés sur une partie du tronçon, jugée la plus dangereuse, reliant Valton à Ripailles. C’est ce qu’a expliqué Nando Bodha, ce mardi, lors d’une visite sur les lieux.

Les travaux sur la route se poursuivent également. Les usagers de la route devraient pouvoir de nouveau circuler sur l’ensemble du tronçon Ripailles/Valton dès novembre, estime le ministre des Infrastructures publiques. Qui se dit satisfait que les coûts n’aient pas dépassé le budget initial prévu, cela malgré les imprévus. Bodha balaie, du même coup, les critiques de Navin Ramgoolam, concernant la « lenteur » des réparations.

Pour ce qui est de la partie affaissée de la chaussée, il faudra tout reprendre à zéro, soutient Bodha. L’appel d’offres pour trouver la compagnie qui sera chargée des travaux sera lancé d’ici octobre ou novembre. Le chantier devrait démarrer l’année prochaine.