Stephan Toussaint n’entend pas se laisser faire. Et sa réponse au leader de l’opposition, qui en a rajouté une couche hier, après sa Private Notice Question de la veille, est pour le moins piquante. Xavier Duval, soutient le ministre de la Jeunesse et des Sports, «a échoué à son examen face à son professeur» lors de la Private Notice Question de cette semaine. L’interpellation était axée sur l’affaire Teeroovengadum-Rosun.

La conférence de presse de Duval, hier, était surtout «un examen de rattrapage… en solo», a poursuivi Toussaint. Qui insiste que son ministère et lui ont tout fait pour soutenir l’athlète Jessika Rosun lorsque mis au courant de ses allégations d’attouchements contre Kaysee Teeroovengadum.

Sur la question des per diem (ou allocations out-of-pocket) aux athlètes qui sont actuellement à Gold Coast, le ministre maintient qu’il revenait au Comité olympique de Maurice, qui a la responsabilité des Jeux du Commonwealth, de trouver les fonds nécessaires.

Du reste, ajoute Toussaint, les chiffres qu’a avancés Duval hier sont «totalement faux». Au leader des bleus qui, dit le ministre, a décidé «de m’attaquer personnellement», Toussaint demande de faire le compte de ses per diem durant ses dix années comme ministre ou durant ses deux années au sein de l’Alliance Lepep. Ou encore «combien l’Etat a dépensé pour prendre ses photos» durant sa mission en Palestine.