Ce devait être une cérémonie des plus banales à Saint-Paul, La Réunion. Mais l’inauguration de la Maison pour tous, à Fleurimont, Saint-Paul, aurait pu ne pas avoir lieu du tout. Samedi dernier, à la mairie annexe qui a été transformée pour accueillir différents services de proximité, la tension était vive. Le lieu de l’inauguration a été saccagé dans la nuit.

Dans la matinée de ce samedi 6 septembre, ils y sont encore, à la Maison pour tous. Vers 9h, un homme s’arrose d’essence. Son grief : il attend toujours un emploi que lui aurait promis le maire Joseph Sinimalé. Un gendarme tente de le maîtriser et se fait asperger. L’homme parvient à s’enfuir.

On craint que la tension ne remonte en flèche à l’arrivée du maire de St Paul. Et que la situation ne dégénère. Heureusement, tout se passera dans le calme. Même si, dans son discours, Joseph Sinimalé s’emporte. « Dites-lui de tirer sur moi ! Je suis là, je suis debout ! Qu’il tire sur moi ! » s’exclame le maire de St-Paul (voir la vidéo plus bas). Et de retrouver le calme pour demander « la sérénité, la paix, la sécurité ». Ainsi que du temps. Joseph Sinimalé est en poste depuis six mois.

Le Saint-Paulois qui s’est arrosé d’essence a été arrêté mardi.

Sources : Zinfos 974, Clicanoo, Linfo.re, RTL Réunion

Cliquez ici pour voir la vidéo :

http://www.zinfos974.com/embed/75655/