Follow Us On

Slider

Le problème des marchands ambulants sera réglé d’ici fin janvier dans la capitale. C’est ce qu’assure aujourd’hui Oomar Kholeegan, lord-maire de Port-Louis. La municipalité procède, depuis 10h30 ce matin, au tirage au sort pour reloger 963 marchands ambulants aux places Decaen, à la gare Victoria, et à l’Immigration.

Si le relogement est accueilli favorablement par nombre de colporteurs, ils seront nombreux à ne pas obtenir d’étals. Car de l’aveu du lord-maire, 2 238 personnes ont répondu au Expression of interest en ce sens émis en début de mois. Ce qui est loin du nombre d’étals disponibles. Mais aussi des 1 085 marchands ambulants sur la liste que la municipalité prend en compte pour le tirage au sort d’aujourd’hui, explique Oomar Kholeegan.

La centaine de colporteurs qui n’auront pas d’étals à la fin de l’exercice d’aujourd’hui seront considérés pour des places au parking situé derrière le bâtiment de la Life Insurance Corporation of India, à la rue John Kennedy, poursuit le lord-maire.

Il nous revient que la Street Vendors Association conteste par voie légale le projet de relogement. Parmi les raisons avancées : les risques d’inondation y sont élevés, le manque de sécurité et des manquements aux normes sanitaires.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in News, Videos
[Vidéo] Les jeunes de l’Université de Maurice débattent de leur place en politique

N’y trouvant pas l’espace pour s’épanouir, les jeunes se désengagent de la politique et ne se tiennent pas au courant...

Close