Follow Us On

Slider

La polémique autour de l’interdiction du port du tika prendra-t-il fin à la Commission de conciliation et de médiation ? La direction de l’hôtel The Residence et l’employée qui a reçu trois avertissements y ont été entendus une première fois, ce vendredi 20 avril.

Cette employée a écopé de trois avertissements pour avoir porté le tika alors que le règlement interne de l’hôtel l’interdit à l’ensemble de son personnel. Cela afin de ne pas créer de discrimination entre les départements, explique la direction.

Le ministère du Travail, saisi de cette affaire, s’est tourné vers le State Law Office qui estime que l’interdiction est anticonstitutionnelle et discriminatoire. A la Victoria House, on envisage des poursuites. La direction de l’hôtel a d’ailleurs été entendue «under warning» cette semaine.

L’hôtel s’est engagé, en attendant la résolution de cette affaire, de maintenir le statu quo quant au port du tika dans son enceinte.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] Jeunes et discrimination : l’EOC s’adresse aux collégiens du RCPL

Sensibiliser les jeunes contre les discriminations est l'une des missions de l’Equal Opportunities Commission. Celle-ci est lancée sa campagne au...

Close