«Consensus». Le mot est revenu plusieurs fois à l’issue de la réunion aujourd’hui entre les syndicats de taxis d’hôtels, l’Association des hôteliers et restaurateurs de l’île Maurice, l’Association of Inbound Operators Mauritius et le ministère du Tourisme. Tous sont tombés d’accord pour la mise en place d’une plateforme en ligne pour la réservation de taxis par les touristes.

La Mauritius Tourism Promotion Authority sera chargée du projet.

Ces discussions, fructueuses, se poursuivront en comité plus restreint, a indiqué Anil Gayan. Le bras-de-fer avec la Federation of Hotels Taxi Associations est, certes, terminé. Mais «ce n’est pas la fin», note Anil Gayan, qui se réjouit que le «dialogue a été rétabli».

La FHTA qui, après une opération escargot à Port-Louis, envisage une grève de la faim, insiste pour la mise en œuvre des recommandations du comité ministériel qu’avait présidé Xavier Duval. Les autorités doivent faire respecter la loi, insiste Yashpal Murrakhun, président de la FHTA, et respecter les décisions avalisées par le Cabinet ministériel.