Elle devait faire son discours en anglais, mais prise par l’ambiance au Human Service Trust cet après-midi, Sushma Swaraj a préféré le hindi. Durant son allocution, la ministre des Affaires étrangères de l’Inde a loué la détermination des descendants des travailleurs engagés venus à Maurice il y a 180 ans. D’enfants d’ouvriers pauvres, ils président désormais au destin du pays, s’est félicitée Sushma Swaraj. Qui a enchaîné en affirmant que la relation entre les deux pays n’est pas basée sur l’économie mais sur les liens de sang, d’émotion et de culture.

Navin Ramgoolam a également évoqué le parcours des travailleurs engagés et le succès de leurs descendants. En fin de discours, le Premier ministre a également bifurqué de l’anglais au créole, pour se féliciter du rôle que jouent les organisations socioculturelles dans le pays.