Les syndicats des artisans et laboureurs du secteur sucre tiennent fermes. Hors de question de toucher aux droits acquis et aux mécanismes de protection de ces travailleurs. Ou «nou pou revolte divan Parlman», soutient Ashok Subron. Ces camarades et lui l’ont dit au Premier ministre Pravind Jugnauth, qui les a finalement rencontrés ce vendredi 1er juin.

Le rapport du Joint Technical Committee sur le secteur sucre a d’ailleurs été au cœur des discussions entre les deux parties vendredi après-midi 1er juin. Les syndicalistes ont reçu une copie complète du document. Dont ils contestent nombre des recommandations.

Pravind Jugnauth devrait se pencher sur ce rapport après le Budget, selon Ashok Subron. Pour qui la proposition d’aide de Rs 1,3 milliard au secteur sucre est «moralement injuste». Il est également faux de dire, poursuit le syndicaliste, que les coûts de production ont augmenté par 60%.