C’est jeudi que la « Constitutional Plaint » de Rezistans ek Alternativ au sujet du Best Loser System sera appelée devant la Cour suprême. L’occasion pour Ashok Subron, l’un des principaux animateurs du mouvement, de dire ce qu’il attend de l’audition de ce 8 mai.

L’affaire, qui devait être entendu sur le fond le 4 mars dernier, a été renvoyée à la suite d’une demande des représentants de l’Etat. Ceux-ci avaient expliqué au Chef Juge Matadeen que la publication du White Paper sur la réforme électorale serait en mesure de résoudre le différend opposant Rezistans ek Alternativ à l’Etat. Or, dans une récente déclaration, le Premier ministre a précisé que ce n’est qu’après les prochaines élections générales qu’une loi réformant notre système électorale serait votée.

Ashok Subron est également revenu sur le rassemblement que Rezistans ek Alternativ a organisé avec la General Workers Federation, ce 1er mai. Estimant que la manifestation a été un succès et augure d’une montée en puissance des forces politiques, écologiques et syndicales alternatives dans le pays.