Revirement de situation aux Casernes centrales aujourd’hui. Kailash Trilochun n’est pas celui qui a commandité l’agression du directeur de l’Information and Communication Technologies Authority. C’est ce qui ressort de la parade d’identification organisée, ce matin, avec Désiré Candahoo, principal suspect dans cette affaire.

S’il se dit « soulagé » que cette affaire soit désormais derrière lui, Kailash Trilochun compte toutefois initier des poursuites contre Candahoo.

Outre sir Anerood Jugnauth qui, dit-il, l’a insulté et devrait « step down », l’homme de loi a aussi porté plainte contre Pravind Jugnauth. Le ministre des Finances, affirme-t-il, est un « menteur » quand il affirme qu’il lui a fait parvenir un message lui demandant de « step down ».