Il n’a pas souhaité commenté cette affaire plus avant. Interrogé sur le limogeage de Megh Pillay d’Air Mauritius, Showkutally Soodhun a toutefois laissé échapper cette phrase. « Personne n’est indispensable », a déclaré le ministre du Logement et des Terres.

Ce dernier assistait, en compagnie de Mahen Jhugroo, Chief Whip et député de la circonscription de Mahébourg/Plaine-Magnien, à une cérémonie de remise de lettres d’intention pour l’achat de terres de l’Etat. Les bénéficiaires : 138 habitants de Camp-Carol, dans la région du Bouchon.

Soodhun a aussi rappelé les projets de développement prévus dans le Sud et balayé d’un revers de main les critiques des ONG, dont Lalit aujourd’hui, quant à la politique de gestion de nos plages.