«Lev pake ale!» Ils sont une dizaine de citoyens, majoritairement des femmes, à réclamer une action prompte du Premier ministre et la démission de Showkutally Soodhun. Ce dernier a émis des propos racistes lors d’une réunion avec des habitants de Bassin, Quatre-Bornes, en juillet dernier. Une vidéo de la rencontre a été remise au Premier ministre, en début de semaine.

Les manifestants sont devant le bâtiment du Trésor alors que le Conseil des ministres s’y réunit.

Depuis que cette vidéo est connue du public, la polémique ne fait qu’enfler. Des politiques de tous bords réclament aussi la destitution du Vice Prime minister. Mais aussi des citoyens, notamment sur les réseaux sociaux. Le Premier ministre a ordonné l’ouverture d’une enquête policière.

Priscila Ecroignard, parmi les manifestants, a porté plainte contre Showkutally Soodhun hier. Comme deux autres personnes.

Le Cardinal Piat s’est joint aux nombreuses voix condamnant les propos de Soodhun. Le Deputy Prime minister Collendavelloo, s’il trouve ces paroles «incorrectes», s’interroge cependant sur le timing de la diffusion de la vidéo incriminant Soodhun.