Facebook fait partie de ses outils de communication pour sa campagne électorale. Mais le compte de Tania Diolle a été piraté.

La candidate du parti de la rose à Belle-Rose/Quatre-Bornes s’est rendue aux Casernes centrales, ce matin, pour porter plainte. Car malgré toutes ses précautions, le hackeur continue d’accéder à son compte et à y interférer.

«Il est évident que des adversaires politiques ont peur d’elle» estime Alan Ganoo, président du Mouvement patriotique.

Si l’identité du pirate est, pour l’heure, inconnue, Tania Diolle a toutefois pu récupérer son adresse IP et la remettre à la police. Celle-ci devra se munir de l’ordre d’un juge pour pouvoir, en s’adressant au fournisseur d’accès, remonter jusqu’à l’internaute.

L’adresse IP est comme la signature de chaque appareil connecté au réseau, qu’il s’agisse d’un ordinateur, d’un smartphone, d’une tablette ou encore d’une imprimante.