Adeela Rawat était de retour, ce mercredi, aux Casernes centrales vers 10h en compagnie de son avocat Yahia Nazroo pour la suite de son interrogatoire. Peu avant midi, elle a été conduite au tribunal de Curepipe où elle devra répondre de trois accusations : « conspiracy to defraud », « money laundering » et « fraudulent use of company property ». La directrice de Seaton Investment avait été arrêtée puis relâchée sur parole hier après quatre heures d’interrogatoire.