Follow Us On

Slider

Le traitement infligé aux habitants de La Butte, forcés de quitter leurs maisons pour laisser place au métro léger, est «inhumain». Cette situation, ajoute Roshi Bhadain, il l’avait hélas prévue et dénoncée depuis qu’il s’est prononcé contre ce projet. Elle se répétera ailleurs, à Quatre-Bornes, apr exemple, prévient le leader du Reform Party.

Aux «politiciens vautours» qui s’affichent aux côtés de ces habitants qui vivent un véritable drame, Bhadain renvoie son invitation de démissionner, comme lui, du Parlement. Et ainsi prendre position contre le régime en place.

 

Facebook Comments