Ils seront, à terme, 1 000 diplômés à pouvoir se familiariser au monde du travail à travers le SME Employment Scheme. Le placement de ces jeunes dans des petites et moyennes entreprises (PME) devrait débuter, si tout va bien, en septembre, espère le ministre Sunil Bholah. La date limite pour les inscriptions étant le 8 septembre.

Les candidats retenus recevront une allocation mensuelle de Rs 14 000 sur une période de douze mois. Renouvelable pour encore un an. Ils doivent avoir au moins un diplôme de premier cycle et être sans emploi.

Ce programme, rappelle le ministre des Entreprises et des Coopératives, est pourvu d’une dotation budgétaire de Rs 350 millions. Le transport sera aux frais des PME qui accueilleront chacune un jeune.

«C’est une ‘win-win situation’ pour les entreprises ainsi que les jeunes diplômés», a avancé Raj Auckloo, directeur du Human Resource Development Council, à la presse le mardi 14 août. Le SME Employment Scheme vise non seulement à développer l’esprit entrepreneurial chez les jeunes mais aussi à booster l’emploi. Tout en aidant les PME à améliorer leurs produits et leur productivité avec du sang neuf.

Les formulaires destinés aux PME et aux diplômés seront disponibles à partir du vendredi 17 en ligne et dans les cinq bureaux de SME Mauritius, qui gère ce programme.