La PwC Corporate Reporting Awards a fait 6 gagnants. Ils se sont imposés dans 8 catégories et ont été évaluées par un panel indépendant composé de 5 juges dont Margaret Wong, Catherine McIlraith, Jean Paul de Chazal, Constantin de Grivel et Juan Carlos Fernandez Zara.

L’Afrasia Bank s’est démarquée dans trois des huit catégories : Financial Institutions, Risk Management Disclosures (financial) et Online Reporting.

Dans la catégorie Public Interest Entities and Parastatal, Anglo African a été primée. Ascencia s’est, quant à elle, imposée parmi les Listed Companies alors que LUX* Island Resorts a brillé dans la catégorie Sem 10. 

ENL a été récompensée dans la catégorie Risk Management Disclosures (non financial) et le MCB Group pour les Corporate Governance Disclosures.

Olivier Rey, Associate Director chez PwC, explique que l’évolution dans la présentation des rapports intégrés à Maurice est lente. Il cite, par exemple, la performance de la Stock Exchange of Mauritius qu’il qualifie de « décevante ». Selon lui, des compagnies listées ne jouent pas le jeu de l’integrated  reporting.  Il affirme cependant que la qualité des rapports s’améliore chaque année.

Sudhir Sesungkur a, quant à lui, salué l’initiative de PwC qui encourage l’évaluation indépendante. Le ministre des Services financiers explique qu’il y a eu « une perte de confiance » de la part des investisseurs car les rapports ne reflètent pas toujours la réalité. Il a donc insisté sur l’importance de crédibiliser les informations financières pour combler les attentes de potentiels investisseurs.

La 19e édition des PwC Awards a eu lieu, le 8 mars, à l’hôtel Hennessy Park.