C’est peu avant 15 heures que le directeur des publications de La Sentinelle ainsi que les deux journalistes ayant révélé l’affaire bet365 dans l’express sont arrivés au Central Criminal Investigation Department (CCID). La police a affirmé que les trois journalistes ne sont sont pas sous le coup d’un mandat d’arrêt. Des officiers ont tenté de perquisitionner leurs domiciles tôt ce lundi 29 septembre. Mais étant absents de chez eux, l’opération n’a pas eu lieu.

Les trois journalistes sont entendus aux Casernes centrales après la volte-face de Hussein Abdool Rahim (HAR), le témoin principal de l’affaire bet365. Après avoir porté de graves accusations contre l’ancien Attorney General Ravi Yerrigadoo, celui-ci s’est rétracté. En accusant l’express ainsi que Roshi Bhadain de l’avoir manipulé. Depuis la fin de la semaine dernière, HAR n’a cessé de faire des allers-retours au CCID. Yerrigadoo s’est également rendu aux Casernes centrales durant le week-end pour être entendu par les enquêteurs.