Blessé par le fait que les électeurs peuvent ne pas avoir de « reconnaissance », sir Anerood Jugnauth a révèle avoir tenté de dissuader son fils d’entrer en politique. Le leader de l’Alliance Lepep a consacré une large partie de son intervention à Rivière-du-Rempart à réfuter les accusations à l’effet que le MSM n’est qu’un « clan familial » dont le bâtiment du Sun Trust représente les dérives. Passant à la contre-attaque, SAJ a estimé que contrairement au Parti travailliste dont le quartier général « est en décrépitude », le Sun Trust a été construit au vu et au su de tout le monde avec les contributions politiques reçues.

Le congrès au collège Universal a également été l’occasion pour SAJ de confirmer la candidature de Vishnu Lutchmeenaraidoo à ses côtés dans son fief de Piton/Rivière-du-Rempart (no 7). Une décision qui a pour résultat de priver Ravi Yerrigadoo, l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports du MSM, d’une investiture. Toutefois, reconnaissant, le leader de l’Alliance Lepep a affirmé qu’en cas de victoire du bloc politique, Ravi Yerrigadoo occupera une position importante à l’Assemblée nationale.