Pluies torrentielles, cyclones, micro climat… Le secteur agricole doit composer avec les effets du changement climatique. Mais comment faire pour limiter les dégâts dus aux catastrophes naturelles ? Voire pour protéger les plantations ? Le Sheltered Farming, estime le ministère de l’Agro-industrie, est une option viable.

Le gouvernement a d’ailleurs augmenté le budget de subvention allouée aux agriculteurs pour favoriser la transition vers ce type de culture, a indiqué Mahen Seeruttun sur le plateau d’ION News, cette semaine.