Follow Us On

Slider

Le ministre de l’Environnement insiste : « Il est hors de question que les Mauriciennes et Mauriciens paient » pour camper sur les plages publiques.

Cette déclaration d’Etienne Sinatambou fait suite aux propos du directeur de la Beach Authority durant le week-end. Dhuneeroy Bissessur a, en effet, expliqué que la Beach Authority envisage de rendre le camping payant sur nos plages. Toute requête devrait alors être soumise au moins 21 jours au préalable.

Le ministre du Logement et des Terres Showkutally Soodhun a, quant à lui, expliqué que le camping sera autorisée sur une zone délimitée.

Les deux ministres ont aussi déploré les propos de la direction de la Beach Authority qui, selon eux, ont été tenus sans consultation avec le ministère concerné.

Les deux ministres se sont exprimés, aujourd’hui, à l’issue de la réunion du comité ministériel permanent mis sur pied pour assurer la propreté du pays.

Dans le cadre de la campagne Clean Up Mauritius, Soodhun prévient : ce sera tolérance zéro vis-à-vis des propriétaires de terrains en friche et de ceux qui jettent leurs déchets n’importe où. Les contrevenants seront mis à l’amende.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] Affaire Roches-Noires: La poursuite veut entendre la version de Gooljaury d’entrée de jeu

Le procès intenté à l’ex-Premier ministre et à deux ex-hauts gradés de la police dans l’affaire Roches-Noires a été pris...

Close