Le ministre de la Sécurité sociale ne maîtrise pas son dossier. Rashid Imrith en veut pour preuve les déclarations contradictoires d’Etienne Sinatambou sur les discussions du comité technique qui se penche sur la réforme de la pension universelle alors qu’il intervenait récemment sur les ondes de Radio Plus.

Pour le syndicaliste, ce dossier devrait être retiré au ministre de la Sécurité sociale et passer sous la responsabilité des Finances.

Le syndicaliste s’inquiète, par ailleurs, des conditions de recrutement de responsables des ressources humaines dans la fonction publique. L’avis comprend un exercice de présélection à être effectué en interne et des évaluations par les responsables de département, ainsi qu’un examen écrit. Imrith veut ainsi savoir si la Public Services Commission a émis des instructions pour les évaluations. Au cas contraire, ce serait empiéter sur le terrain de la PSC, qui est censée agir en toute indépendance.