Il ne digère pas les propos du Premier ministre à son encontre. Et récuse vivement ceux que sir Anerood Jugnauth lui impute. Nommément, d’avoir déclaré que ce dernier mais aussi Pravind Jugnauth et Showkutally Soodhun lui auraient réclamé des commissions.

Pour Rama Valayden, il s’agit d’un complot « à la Goebbels » ourdi « par le Premier ministre et d’autres ».

S’il laisse la justice suivre son cours, Kailash Trilochun ne compte toutefois pas attendre indéfiniment. Ainsi, si dans deux semaines, l’enquête de la police sur cet aspect n’aboutit pas, il compte poursuive SAJ au privé. Personne, rappelait l’homme de loi à son arrivée aux Casernes centrales, n’est « au-dessus des lois ».