Ils ne se prononcent ni pour, ni contre le système de rotation dans les hôpitaux. Les Health Care Assistants sont toutefois conscients que si le ministère de la Santé a pu imposer ce fonctionnement aux médecins généralistes, il pourrait en être de même pour d’autres catégories du personnel, explique Amarjeet Seetohul.

La Ministry of Health Employees Union attendra la décision de la Cour suprême, déclare son président. Car il faut savoir si ce que met en place le ministère est conforme aux lois ou non.

Seetohul dit tout de même souhaiter une reprise du dialogue. Ainsi que des «consultations générales» avec toutes les parties concernées. Ce syndicat, poursuit Seetohul, a aussi des propositions pour améliorer le secteur de la santé.

Le ministère de la Santé et la Medical and Health Officers Association sont engagés dans un bras de fer sur le shift system. celui-ci a été déployé dans tous les hôpitaux et area health centres depuis le 1er août sans consultation, insiste le syndicat des médecins généralistes. Qui souhaite une réforme du secteur de la santé au lieu d’un système de rotation pas adapté.

Après une manifestation et une réunion qui n’a pas eu lieu, le syndicat des médecins généralistes s’est tourné vers la Cour suprême. Si leur demande d’injonction n’a pas été agréée, une audience concernant leur requête de révision judiciaire a été renvoyée au 11 septembre.

Une autre rencontre entre le ministère et le syndicat est prévue devant la Commission de conciliation et de médiation, devant qui l’affaire a été portée depuis l’année dernière, demain 17 août.

La MHOA a aussi saisi l’Equal Opportunities Commission et la National Human Rights Commission. Elle n’a, en revanche, pas pu porter plainte auprès du Public Bodies Appeal Tribunal, celui-ci estimant que ce cas ne relève pas de sa compétence.

Anwar Husnoo, ministre de la Santé, a déclaré qu’il n’y aura pas de marche arrière.

Photo : Amarjeet Seetohul (au centre), président de la Ministry of Health Employees Union, aux côtés de Narendranath Gopee, président de la Federation of Civil Service and Other Unions auprès de laquelle ce syndicat est affilié.