Les deux parties s’étaient dit ouverts au dialogue. Mais la rencontre entre Anwar Husnoo et le syndicat des médecins généralistes, ainsi qu’avec Radhakrishna Sadien et Narendranath Gopee, n’a pas eu lieu. Que s’est-il passé ?

Le ministre de la Santé ne voulait recevoir que trois représentants, alors qu’ils étaient à cinq. Le Dr Sewsurn, président de la Medical and Health Officers Association, Sadien, Gopee ainsi que les Dr Rishi Seesaha, secrétaire de la MHOA, et Rajnir Nabab sont finalement repartis. Non sans avoir exprimé leur mécontentement vis-à-vis de cette manière de faire.

Husnoo devait, lui, être assisté d’un directeur general p.i. des services de santé, du directeur des services de santé, du secrétaire permanent, et d’un Senior Advisor.

Pour le ministre de la Santé, les syndicalistes font preuve de mauvaise foi. Il maintient le bien-fondé du système de rotation. Et de prendre exemple sur le shift system en Angleterre qui a fait ses preuves, insiste le ministre de la Santé.