Les échanges d’affidavits se poursuivent dans le cadre de demande de révision judiciaire de la Medical Health Officers Association (MHOA). Le syndicat des médecins généralistes s’est prononcé contre le système de rotation dans les hôpitaux publics. Celui-ci a été étendu dans tous les établissements le 1er août.

Suivant l’affidavit du ministère de la Santé, reçu ce matin, les deux parties seront de nouveau en Cour suprême le 16 octobre prochain.

Parallèlement, le dialogue se poursuit entre le syndicat et le ministère. Cela dans le cadre de la procédure engagée auprès de la Commission de conciliation et de médiation. Une réunion est d’ailleurs prévue demain, 3 octobre, avec le Senior Chief Executive et d’autres cadres du ministère, indique Vinesh Sewsurn, président du syndicat.

La première rencontre depuis que les discussions ont repris remonte à fin août. La MHOA avait alors soumis ses propositions.

La prochaine audience à la commission est aussi prévue pour l’après-midi du 16 octobre.