La discorde s’installe-t-elle déjà au sein du nouvellement formé Muvman Liberater (ML) ? Sheila Bunwaree, présidente du parti, vient mettre les points sur les « i » après la déclaration d’Ivan Collendavelloo, ce matin, à l’effet qu’il va « donner un coup de main » à Paul Bérenger. Tout en se dissociant, de même que le parti, de l’action de Collendavelloo, la présidente insiste : « Pena okenn issue ant mwa ek Ivan. »

Photo : (Au centre) : Ivan Collendavelloo et Sheila Bunwaree, lors du lancement de Muvman Liberater.