C’est l’un des quatre condamnés dans le cadre du procès sur l’incendie de la maison de jeux l’Amicale. Sheik Imran Sumodhee a été entendu par la National Human Rights Commission (NHRC) aujourd’hui. L’un de ses avocats, Shameer Hossenbaccus, explique que Sumodhee a fait le récit des événements de son point de vue dans le cadre de l’enquête préliminaire qui a été ouverte, et dit craindre pour la sécurité de sa famille.

La belle-sœur de Sheik Imran Sumodhee a, pour sa part, déploré la façon « brusque » dont celui-ci a été traité aujourd’hui par la police.