Les années passent, le message reste le même. Les donneurs de sang ne sont pas suffisamment nombreux. Maurice a, certes, le taux le plus élevé sur le continent africain à ce chapitre (37 personnes sur 1 000), mais ce n’est pas suffisant. En l’état, seule 1 personne sur 15 donne de son sang, a relevé Anwar Husnoo. Alors que les besoins augmentent d’année en année.

Le ministre de la Santé lance ainsi un appel, notamment aux jeunes, pour donner de leur sang. La banque de sang en collecte autour de 45 000 pintes par an, alors qu’il en faut entre 50 000 et 55 000.

L’atelier de travail auquel participait Husnoo, le mercredi 13 juin à Quatre-Bornes, vise à dégager des stratégies pour attirer les donneurs volontaires.