Follow Us On

Slider

Le «ponzi-like scheme» du groupe BAI est une fraude historique dans l’histoire de l’île Maurice, soutient Sudhir Sesungkur. Le ministre des Services financiers indique que le groupe avait cumulé plus de Rs 14,7 milliards de dettes quand le gouvernement lepep est intervenu pour forcer sa fermeture en début 2015. Depuis le gouvernement a remboursé plus de Rs 17 milliards à 11 535 «victimes de Dawood Rawat», a ajouté Sesungkur lors d’une conférence de presse, ce jeudi 12 septembre à Ebène.

Questionné sur d’éventuelles actions légales contre les dirigeants du groupe BAI, notamment Dawood Rawat, le ministre des Services Financiers indique que le gouvernement enclenchera les procédures une fois la liquidation de l’entreprise complétée. Il estime que le directeur de l’ex-BAI sera «personally liable» sous la Companies Act.

Facebook Comments