Follow Us On

Slider

Après participé à la controverse, voilà que Sudhir Sesungkur maintient un ton plus mesuré. Interrogé, ce matin, sur l’affaire Sobrinho, et notamment sur les critiques de Xavier Duval sur la rencontre entre Ivan Collendavelloo et l’Angolais, le ministre des Services financiers a préféré botter en touche. Soutenant, à la place, qu’« il faut voir au-delà » de cette polémique qui agite la place depuis quelques semaines.

Le secteur des services financiers à Maurice ne se limite pas à cela, fait comprendre le ministre alors qu’il assistait à un atelier consultatif organisé par la Financial Services Promotion Agency.

Une position qu’il avait déjà adoptée, la semaine dernière, appelant même la presse à rapporter sur cette affaire de manière plus mesurée.

Hier, cependant, c’est à une véritable volte-face que s’est livré Sesungkur, rapporte lexpress.mu. A l’issue du Breakfast Meet avec la délégation ghanéenne, le ministre a affirmé que ses déclarations initiales, début mars, se basaient sur ce qui était diffusé dans la presse.

Sesungkur avait pourtant émis des doutes sur le respect des procédures dans cette affaire à la Financial Services Commission.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
Affaire Roches-Noires: Gavin Glover insiste sur la présence du témoin Neerunjun Ramtohul

Le procès intenté à Navin Ramgoolam dans l’affaire Roches-Noires, ainsi qu’à Dev Jokhoo et Rampersad Sooroojebally, deux ex-hauts gradés de...

Close