Follow Us On

Slider

Si le projet Heritage City a été un « désastre total », la faute revient à l’équipe alors chargée du projet. C’est ce qu’a affirmé Sudhir Sesungkur au Parlement cet après-midi.

Le projet de sir Anerood Jugnauth, a insisté le ministre, a été mis à mal par la « mauvaise gestion évidente et l’amateurisme » de ces personnes. Comprenez par là Roshi Bhadain, qui était chargé à l’époque du dossier pour le gouvernement.

A ces mots, des rires ont fusé du côté de l’opposition. « Mo anvi plore », ont ironisé certains devant cette énième attaque de Sesungkur contre son prédécesseur aux Services financiers.

Sesungkur a insisté que ce projet ambitieux a fait les frais de « l’ego » et de la « vision folle » de Roshi Bhadain. La réaction de Xavier Duval ne s’est pas faite attendre et a demandé au ministre, à travers un point of order de retirer ses propos jugés « unparliamentary ».

Expulsé lors de la tranche matinale, Bhadain était par conséquent absent de l’hémicycle.

Aadil Ameer Meea demande à Sudhir Sesungkur comment il compte récupérer l’argent déjà payé à Stree Consulting, celui-ci affirme que le Premier ministre d’alors, sir Anerood Jugnauth, est un « visionnaire ». La réaction de l’opposition ne se fait pas attendre : « Ale do ! Enn fer fout ! »

« Imbécile ! » lui lance Paul Bérenger. Le leader des mauves poursuit en disant que Sudhir Sesungkur « dit n’importe quoi » avant de s’excuser auprès de la Speaker.

Le ministre de la Bonne gouvernance continue cependant de répondre à côté aux interrogations directes du député mauve. Agacé, Ameer Meea l’accuse de faire « son show », et de confondre Heritage City et Highlands City. « To enn zalou! » lui lance le ministre Stéphan Toussaint.

La Speaker intervient : « With Parliament TV, everyone is making a show. »

Sesungkur prétend quil n’y a pas de différences majeures entre les deux projets, Shakeel Mohamed lui répond par une boutade : « Kot nou, pa ti ena Bollywood pou danse! »

Sesungkur a aussi déclaré que Stree Consulting n’a pas de « fortes références », a souligné sa nomination  sans appel d’offres et indiqué qu’il manquait des éléments au dossier qui auraient permis au gouvernement de prendre une « décision éclairée ».

Shakeel Mohamed, Osman Mahomed et Reza Uteem lui rafraîchissent la mémoire, lui rappelant que la décision de nommer Stree Consulting s’est fait dans le cadre d’un accord government-to-government. Et que cela s’est conclu suite à une rencontre entre SAJ et les représentants de Dubayy.

Showkutally Soodhun est alors intervenu : « Kit fwa Xavier konn sa pli bien. Bhadain ti la ! Demann Xavier !» Avant d’être rappelé à l’ordre par la Speaker.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Parlement] Ce que vous n’avez pas vu sur vos écrans ce 25 avril

La séance matinale au Parlement a été émaillée d’incidents. En particulier la tranche réservée à la Private Notice Question. Celle-ci...

Close