Plus de 25 ans maintenant que les services financiers contribuent à l’économie de Maurice opère dans les services financiers. Ce secteur compte maintenant quelque 15 000 emplois directs et contribue à hauteur de 12% du produit intérieur brut. Si elle fait mieux que Malte, notre plateforme financière est cependant loin derrière l’île Singapour, se hissant à quelque 4% de la performance de l’île-nation, a relevé Sudhir Sesungkur.

Le ministre des Services financiers a, cette semaine, fait le bilan 2018 du maroquin qu’il gère.

Maurice peut jouer un rôle similaire, pour l’Afrique, à celui de Singapour pour l’Asie, estime Sesungkur. Et contrairement à Dubayy, le secteur financier ne s’appuie pas autant sur les compétences étrangères, un point notable sur le plan de la compétitivité, a argué Sesungkur.