La production locale de semences aide à rehausser le niveau de sécurité alimentaire. C’est ce que souligne en tout cas le ministre de l’Agro-industrie, Mahen Seeruttun, lors du lancement de deux nouvelles variétés d’oignon. Le ministre a aussi encouragé les planteurs à s’investir dans la production de semences. Depuis 2007, le Food and Agricultural Research and Extension Institute (FAREI) travaille sur ces variétés. Elle s’est aussi penchée sur leur résistance aux maladies.