Sudhir Sesungkur a dévoilé la formule de remboursement finale décidée par l’Etat pour les clients du plan Super Cash Back Gold et de Bramer Asset Management.
Elle vient remplacer toutes les options qui avaient en cours jusqu’ici.
Où trouver les quelque Rs 6,5 milliards requis ? L’Etat optera pour un «bridging finance», explique le ministre de la Bonne gouvernance. Soit en empruntant auprès de plusieurs banques en attendant de disposer des actifs restants du défunt groupe BAI.
Les modalités de paiement par le National Property Fund Ltd seront communiqués ultérieurement, précise encore Sesungkur.
En acceptant les chèques qui devraient être à leur disposition à partir de septembre, les investisseurs renoncent-ils à leurs droits de poursuivre l’Etat? a-t-on voulu savoir du ministre.
Sesungkur n’a pas voulu répondre, rappelant à la place que si l’Etat n’était pas intervenu, ces clients de SCBG et les investisseurs de BAM auraient sans doute tout perdu.
Comme annoncé plus tôt par ION News, le ministre était en conférence de presse, ce vendredi 30 juin, pour détailler la nouvelle formule de remboursement.