Au moins avec le ministre des Finances, « nous savons où nous allons ». Pour Salim Muthy, il est grand temps que Pravind Jugnauth reprenne lui-même le dossier des clients de l’ex-BAI.

Les souscripteurs au plan Super Cash Back Gold ainsi que les investisseurs de Bramer Asset Management, dit-il, font face à une injustice. Celle de ne retrouver qu’une partie de leur capital mais aussi, pour certains, de voir leurs dossiers référés à la Financial Intelligence Unit alors qu’ils avaient réglé leur situation au niveau de la Mauritius Revenue Authority pour des taxes impayées.

Le comité de soutien rassemblé autour du travailleur social Salim Muthy compte servir une mise en demeure à la FIU.

Roshi Bhadain en a aussi pris pour son grade. Salmi Muthy invite d’ailleurs le ministre de la Bonne gouvernance à s’expliquer devant ces clients mécontents le 4 septembre, au siège de la Tamil League, à Réduit. Un rassemblement des clients de l’ex-BAI y est prévu à partir de 10h.