Le ministre des Technologies, Yogida Sawmynaden, explique qu’il est nécessaire de constamment réévaluer les capacités de Maurice à combattre la cybersécurité. Il indique que les pirates informatiques arrivent toujours à trouver le moyen d’infiltrer les systèmes les plus sécurisés. Il cible notamment les failles et les manquements dans les lois régulant la cybersécurité.

Yogida Sawmynaden intervenait mercredi lors de l’ouverture d’une conférence sur la cybersécurité. Des experts en cybercriminalité de l’université d’Oxford sont actuellement à Maurice pour évaluer les normes en matière de cybersécurité. Un atelier de travail d’une durée de trois jours a été organisé par la Banque mondiale à cet effet. Le but étant d’évaluer les différentes politiques mises en place ainsi que les aptitudes des parties prenantes du secteur. Par la suite un rapport sera établi par l’Université d’Oxford d’après leur Capacity Maturity Model (CMM). Ce rapport devrait être soumis au gouvernement avec des recommandations dans 3-4 mois.