« Nous revenons seuls, sans alliance, sans béquille, sans rien. Alors votez pour nous. » Tel est le cri du cœur que lance Satish Boolell aux militants et aux citoyens de la ville de Curepipe. Certes, « enn vag soumarin inn netway » le MMM lors des derniers scrutins, reconnaît-il. Toutefois, soutient-il, les gens commencent à dire : « Trop, c’est trop. »

S’il reconnaît que les priorités sont nombreuses pour la ville de Curepipe, encore faut-il que le budget soit disponible, dit-il. Cependant, « le travail a déjà commencé ».

Satiash Boolell, rencontré au Forest Side SSS, a aussi réagi suite à un incident concernant une candidate du MMM venue s’enregistrer. La situation a, heureusement, pu être réglée assez vite.