Après l’affrontement, c’est l’heure de l’apaisement. Dirou Ramasawmy, Vinz Teeluck et Ravi Ramsewok reviennent sur la semaine durant laquelle ils ont amené le gouvernement à faire marche arrière. Ils font partie de ces 169 internes qui avaient contesté bruyamment l’examen de fin de stage auquel ils estimaient ne pas être soumis.

Le ministère de la Santé a annoncé, hier après-midi, que ceux ayant débuté leur stage avant l’entrée en vigueur (le 1er aout 2013) du Medical Council Act ne seront pas tenus de passer l’examen de fin d’internat. Cette décision, selon un communiqué du ministère de Lormus Bundhoo, a été prise après consultation auprès du bureau du Solicitor General.