Les Rs 360 de compensation salariale ne doivent pas être comptabilisées dans le salaire minimum de Rs 8 500. C’est la proposition que les syndicats ont transmise au ministre des Finances à travers son secrétaire financier. Selon eux, la question sera débattue et tranchée par Pravind Jugnauth lors de la réunion du Conseil des ministres de ce 23 novembre.

Dans de bonnes dispositions après la décision de Jugnauth d’arrêter une compensation de Rs 360 à tous les salariés du pays, les syndicats estiment que le Premier ministre est en mesure de faire cet effort supplémentaire, surtout en direction des personnes touchant des salaires de base d’environ Rs 5 000 en ce moment.