La fermeture de l’ex-Bramer Bank était « préméditée ». Paul Bérenger l’affirme et le maintient. Et en veut pour preuve le fait que, selon les informations dont il dispose, sir Anerood Jugnauth, Pravind Jugnauth et Roshi Bhadain ont fermé les comptes dont ils disposaient dans cet établissement en début d’année.

Alors que la révocation de la licence de la Bramer Bank intervient le 2 avril, dit le leader du MMM, le compte de SAJ a été fermé quelques semaines plus tôt, soit le 13 février. Ceux de Roshi Bhadain (un compte d’épargne et un compte courant) le 18 février et le compte en devises étrangères de Pravind Jugnauth, le 9 janvier.

Paul Bérenger a également révélé que le MSM disposait, en 2010, d’un compte à cette même banque. Celui-ci a été approvisionné pour un total de Rs 19 millions sur l’année.

Affirmant de nouveau qu’au niveau du MMM, tout est en règle, Bérenger indique toutefois que le parti ne dévoilera ses comptes, que ce soit pour 2010 ou 2014, que lorsque la loi sur le financement des partis sera promulguée. Celle-ci, suggère le leader des mauves, devrait être à effet rétroactif et faire provision pour des peines de prison.

Abordant le Prime ministership, Bérenger avance que : « L’après-SAJ est déjà là. » Assurant ne souhaiter le malheur de personne. Toutefois, dans l’éventualité que sir Anerood Jugnauth ne puisse plus assumer ses fonctions, il est « hors de question que Pravind Jugnauth devienne Premier ministre ‘par lafnet’ », soutient le leader du MMM.